collection art sacré


 

En latin Ex Voto signifie «  d’après le vœu ». Les ex-voto sont des hommages aux divinités célestes en appel d’une grâce ou en remerciement d’une bénédiction reçue. Ce rituel d’offrande, en échange d’une faveur remonte au néolithique et il était très populaire pour les civilisations antiques, romaines, grecques et de Haute Egypte. Dans la tradition chrétienne, lorsqu’on cherchait l’aide et la protection divine, on fabriquait des petits objets symboliques, des tableaux ou des broderies que l’on accrochait sur les murs intérieurs des lieux de culte.  Les broderies représentaient des Saints ou le cœur ardent du Christ.

C'est dans cet esprit que nous avons imaginé nos motifs à broder. Notre démarche n'est pas pour autant religieuse. Mais elle reste spirituelle. Nous aimons donner un sens à l'élan créatif que chacun porte secrètement ou distinctement en lui. Donner corps à un vœu à travers un ouvrage brodé est stimulant car on matérialise ce que l'on vie intimement et qui reste imperceptible à l'œil nu.  Avec le fil on écrit symboliquement un lien visible avec l'invisible. Broder c'est donc incarner sur une trame, ce que l'on porte à l'intérieur de soi pour l'offrir aux  yeux du monde. On brode un peu de soi pour l'offrir aux autres.


collection angelus


 

Les kits de broderies a thème Angelus sont élaborés afin d’assister l’apaisement, la consolation et le réconfort. Nous nous efforçons à travers notre proposition de motifs d’anges, de créer un lien spirituel et de l’alimenter en énergie positive.

A savoir que nos broderies sont autant de prières inaudibles portées à l’Univers. La vie est une belle aventure qui se ponctue de biens des épreuves et de doutes. Demander l’aide de nos anges gardiens, de l’esprit de nos ancêtres et de nos chers défunts est une source de soulagement intarissable dont on ne profite que très peu par manque de foi, de confiance ou simplement parce que qu’on ne sait pas comment faire.

Broder est un moyen d’expression qui ne demande aucun engagement à aucun mouvement religieux. On n’a ni besoin de réciter de prière ni d’incantation pour recevoir cette paix intérieure et cette joie que l’on ressent lorsqu’on a terminé un ouvrage. Seul le fil vous guide et cette nouvelle relation avec l’invisible, c’est uniquement vous qui la brodez.